Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


Enigmatique Kamel Benkoussa : de la finance à la politique par Malek Yacini

Publié par The Algerian Speaker sur 31 Décembre 2013, 15:56pm

Catégories : #CHI IDDAHAKK ou CHI IBBEKKI

 


 

kamal-benkoussa.jpg

Inconnu du public et n’ayant pour ainsi dire jamais vécu  en Algérie, Kamel Benkoussa, trader à Londres et l’un des émigrés postulant à la présidentielle qui  intrigue le plus. Il annonce sa candidature à l’hôtel El Djazair avec des moyens financiers apparemment convaincants.La presse, unanime, réserve à cet improbable politique une couverture de star alors que quelques jours plus tard, elle zappe Ali Benouari, autre candidat d’outre- mer mais fut quand même ministre dans le gouvernement Ghozali, un retentissant embargo. Hier Benkoussa revient (ré) annoncer sa candidature au forum de Liberté. Cette fois, c’est carrément l’APS  qui relaie le scoop !   

Qu’a annoncé l’enfant prodigue ? « Il veut refonder l’Etat ». Il y a comme un air de déjà entendu dans la proposition mais pourquoi pas. Mais là où le bât blesse, c’est que lorsqu’on lui fait remarquer que le jeu est verrouillé comme jamais, notre boursicoteur oublie le discours alternatif et récite la leçon des maîtres : « la république dispose d’un arsenal législatif permettant aux citoyens de voter dans la transparence ».  Et pour ceux qui n’auraient pas bien compris, il ajoute : «  le président Bouteflika qui a beaucoup apporté au pays a le droit de se présenter. » Auparavant, il avait assuré qu’il n’était pas là pour jouer les lièvres. Ben voyons !

Quelques investigations menées rapidement nous apprennent que M. Benkoussa est à la fois au service des services à Londres et proche des milieux financiers algériens. CQFD.

 

Qui sera le prochain lièvre de la "course démocratique" du clan de la famille Bouteflika dans le cadre de la mascarade nationale des elections présidentielles de 2014 ? Après Yasmina Khadra dont j'étais un inconditionnel et autres "patriotes",tant qu'il y aura des ressources naturelles attendons nous à tout...

Algerian speaker

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents